Sensibilisation aux chutes de plain-pied
Spécifiques :

down
DUREE :

3 heures (une ½ journée)

MOYENS PEDAGOGIQUES ET TECHNIQUES :

- Théorie : exposé / vidéos / photos / échanges
- Pratique : exercices pratiques

Il est remis à chaque stagiaire :
- un livret de l'INRS sur les chutes de plain-pied
- une attestation individuelle de fin de formation

EVALUATION :

- QCM

FORMATEUR :

Intervenant en Prévention des Risques Professionnels (IPRP)

PLANIFICATION :

- En intra (groupe de 1 à 12 pers) : dates, horaires et lieu au choix de l'entreprise
down
- Connaître les différents accidents de plain-pied survenant au travail
- Identifier et caractériser les risques liés aux accidents de plain-pied
- Adopter une mesure de prévention contre ces accidents
- Détecter et identifier les facteurs à risques, agir sur sa gestuelle et acquérir de meilleurs réflexes pour éviter les chutes, glissades et heurts.

down
Formation destinée à toutes les professions mais certaines sont concernées plus que d'autres :
- Les ateliers de fabrication de produits alimentaires
- Les personnes appelées à se déplacer dans un environnement mal éclairé : déplacement et/ou travail de nuit en extérieur, travail en dépôt, en entrepôt)
- Les personnes se déplaçant dans un environnement nouveau (entreprises extérieures, CDD, intérimaires)
- Les personnes travaillant dans des locaux encombrés
- Les personnes intervenant pour l'entretien, le nettoyage, les vérifications, les interventions sur des ouvrages mal accessibles
- Le personnel exerçant des activités de manutention manuelle ou mécanisée
down
I. NOTIONS GENERALES SUR LA SANTE ET LA SECURITE AU TRAVAIL

1. Qu’est ce qu’une chute de plain-pied ?
2. Accidents du travail
3. Obligations réglementaires

II. LES CAUSES DE LA CHUTE DE PLAIN-PIED

1. Les facteurs d’ordre matériel
2. Les facteurs d’ordre organisationnel
3. Les facteurs d’ordre individuel
4. Les facteurs d’ordre environnemental

III. LES DOMMAGES D’UN ACCIDENT DE PLAIN-PIED

1. La mécanique humaine
2. Le squelette et les articulations
3. Les zones de mobilité articulaire
4. Les muscles et leur activité

IV. LES MESURES DE PREVENTION

1. Evaluation des risques professionnels
2. Protection collective
3. Protection individuelle


down
Art. L4224-20 du Code du travail :

« Lorsqu'il n'est pas possible, compte tenu de la nature du travail, d'éviter des zones de danger comportant notamment des risques de chute de personnes ou des risques de chute d'objets, et même s'il s'agit d'activités ponctuelles d'entretien ou de réparation, ces zones sont signalées de manière visible.
Elles sont également matérialisées par des dispositifs destinés à éviter que les travailleurs non autorisés pénètrent dans ces zones. »

Art. L4224-4 du Code du travail :

« L'employeur prend toutes dispositions pour que seuls les travailleurs autorisés à cet effet puissent accéder aux zones de danger. Les mesures appropriées sont prises pour protéger ces travailleurs.»