Sensibilisation aux risques liés au bruit
Spécifiques :

down
DUREE :

4 heures (une ½ journée)

MOYENS PEDAGOGIQUES ET TECHNIQUES :

- Théorie : exposé / vidéos / photos / échanges
- Pratique : exercices pratiques

Il est remis à chaque stagiaire :
- un livret de l'INRS sur le bruit au travail
- une attestation individuelle de fin de formation

EVALUATION :

- QCM

FORMATEUR :

Intervenant en Prévention des Risques Professionnels (IPRP)

PLANIFICATION :

- En intra (groupe de 1 à 12 pers) : dates, horaires et lieu au choix de l'entreprise
down
- Sensibiliser le personnel au risque bruit
- Identifier les risques et les effets du bruit sur la santé au travail
- Connaitre les moyens de prévention et de protection dans son entreprise
down
Formation destinée au personnel exposé au bruit sur leur lieu de travail : personnels exécutants et utilisant des matériels sonores.
down
I. NOTIONS GENERALES SUR LA SANTE ET LA SECURITE AU TRAVAIL

1. Accidents du travail
2. Maladies professionnelles
3. Obligations réglementaires

II. LE BRUIT

1. Définition du bruit
2. Caractéristiques du bruit
3. Mesures du bruit

III. L’OREILLE ET LE SYSTEME AUDITIF

1. Anatomie de l'oreille
2. Le système auditif

IV. PATHOLOGIES – LES EFFETS DU BRUIT SUR LA SANTE

1. Effets sur le travail
2. Effets sur l’organisme
3. Effets sur l’audition

V. LES MOYENS DE PREVENTION

1. Protection collective
2. Protection individuelle

down
Article R4434-1 du code du travail :

"La réduction des risques d'exposition au bruit se fonde sur, notamment :
1° La mise en œuvre d'autres procédés de travail ne nécessitant pas d'exposition au bruit ou nécessitant une exposition moindre ;
2° Le choix d'équipements de travail appropriés émettant, compte tenu du travail à accomplir, le moins de bruit possible ;
3° Dans le cas d'équipements de travail utilisés à l'extérieur des bâtiments, la possibilité de mettre à la disposition des travailleurs des matériels conformes aux dispositions prises en application du décret n° 95-79 du 23 janvier 1995 concernant la lutte contre le bruit et relatif aux objets bruyants et aux dispositifs d'insonorisation ;
4° La modification de la conception et de l'agencement des lieux et postes de travail ;
5° L'information et la formation adéquates des travailleurs afin qu'ils utilisent correctement les équipements de travail en vue de réduire au minimum leur exposition au bruit ;
6° Des moyens techniques pour réduire le bruit aérien en agissant sur son émission, sa propagation, sa réflexion, tels que réduction à la source, écrans, capotages, correction acoustique du local ;
7° Des moyens techniques pour réduire le bruit de structure, par exemple par l'amortissement ou par l'isolation ;
8° Des programmes appropriés de maintenance des équipements de travail et du lieu de travail ;
9° La réduction de l'exposition au bruit par une meilleure organisation du travail, en limitant la durée et l'intensité de l'exposition et en organisant convenablement les horaires de travail, en prévoyant notamment des périodes de repos."

Article R4436-1 du Code du travail :

"Lorsque l'évaluation des risques fait apparaître que des travailleurs sont exposés sur leur lieu de travail à un niveau sonore égal ou supérieur aux valeurs d'exposition inférieures, définies au 3° de l'article R. 4431-2, l'employeur veille à ce que ces travailleurs reçoivent des informations et une formation en rapport avec les résultats de l'évaluation des risques et avec le concours du service de santé au travail.
Ces informations et cette formation portent, notamment, sur :
1° La nature de ce type de risque ;
2° Les mesures prises en application des chapitres IV et V, et, en cas de dépassement des valeurs limites d'exposition, de l'article R. 4434-6 en vue de supprimer ou de réduire au minimum les risques résultant de l'exposition au bruit, y compris les circonstances dans lesquelles les mesures s'appliquent ;
3° Les valeurs limites d'exposition et les valeurs d'exposition déclenchant l'action de prévention fixées au chapitre premier ;
4° Les résultats des évaluations et des mesurages du bruit réalisés en application du chapitre III, accompagnés d'une explication relative à leur signification et aux risques potentiels ;
5° L'utilisation correcte des protecteurs auditifs individuels ;
6° L'utilité et la façon de dépister et de signaler des symptômes d'altération de l'ouïe ;
7° Les conditions dans lesquelles les travailleurs ont droit à un suivi individuel de leur état de santé ;
8° Les pratiques professionnelles sûres, afin de réduire au minimum l'exposition au bruit."